AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une union mémorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylap
Seigneur de guerre
Seigneur de guerre
avatar

Messages : 970
Date d'inscription : 14/09/2010

MessageSujet: Une union mémorable   Lun 15 Nov 2010, 10:28

Scène de ménage



_ Non, non, non et non ! Il n'en est pas question !
_ Mais enfin ma mie... tenta de se justifier Sylap.
_ Comment avez-vous pu vous laisser embobiner comme ça ? Ca me dépasse. J'aurais du m'en occuper moi-même. J'en étais sûre.
_ Bon mais ça va bien, c'est pas si grave non plus...
_ Vous avez consenti à unir notre fils avec la fille de la maison Osuperneune. Sans aucune contrepartie ! Et c'est quoi cette histoire de chèvres que j'ai entendue ?
_ Ah ça ! Heu hé bien Osuperneune aime le lait de chèvre n’est-ce pas ? Alors je lui ai promis deux troupeaux de nos meilleures bêtes.
_ Ah mais y a pas à dire, vous êtes une flèche en affaires vous hein ! se fâcha lady Sylap.
_ Mais non, mais c'est juste pour faire plaisir à mon vieux camarade de guerre et ...
_ En affaires, pas de sentiments ! Il vous a pas appris ça votre copain le vampire là ?
_ Pfff, laissez le où il est celui là, maugréa Sylap.
_ Ah oui j'oubliais tous les tonneaux d’eau-de-feu qu'on expédie vers son royaume. Qu'est-ce qu'il va en faire en plus lui ? Je suis sûre qu'il va essayer de vous les revendre trois fois plus cher l'année prochaine.
_ N'exagérez pas quand même.
_ Bon comment vous allez vous y prendre alors ?
_ Pour faire quoi ?
_ Empêcher cette union ridicule pardi !
_ Je vais rien faire du tout, c'est un ordre du roi...
_ J'm'en fous...
_ Et puis ce n'est pas un si mauvais parti pour notre fils.
_ Vous rigolez là j’imagine ?
_ Et bien non, le seigneur Osuperneune a de puissantes armées, ses terres sont riches et fertiles et c'est un ami de notre maison depuis plusieurs générations. En fait cette union est une excellente chose, affirma Sylap.
_ Je sais pas ce qui me retient de vous claquer le beignet !
_ La pension que je verse à votre père peut-être ?
_ Est-ce que vous l'avez vu au moins cette fille ?
_ Heu...
_ Je m'en doutais, répondit froidement lady Sylap. Donc vous avez promis notre fils unique à une femme que vous n'avez jamais vu.
_ Heu...
_ Et qu'est-ce que le roi vous a promis en compensation au moins ?
_ Heu...
_ L'étendue de votre vocabulaire est vertigineuse !
_ C'est à dire que...
_ Il y a autre chose ?
_ Heu...
_ Ah ! je vous en prie !
_ La cérémonie aura lieu dans deux jours.
_ Vous vous foutez de moi ?
_ Heu non.
_ Vous l'avez dit à notre fils ?
_ Heu non.
_ C'est vous qui lui annoncerez, moi je ne m'occuperai de rien.
_ Heu...
_ Quoi encore ?
_ C'est à propos de la dot...
_ Ah débrouillez vous hein !
Lady Sylap sortit de la salle d'un pas rapide, rouge de fureur. Arrivée à la porte elle se retourna et lança :
_ En fait, dorénavant c'est moi qui gèrerait le portefeuille de ce foutu royaume.
Puis elle claqua la porte.
_ Bon, ça au moins c'est fait, soupira Sylap en se dirigeant vers les appartements de son fils.



L’union


Deux jours plus tard, à la tombée de la nuit pour que les vampires puissent être présents, tous les grands seigneurs de l’empire des rats se présentèrent au château du seigneur Sylap parés de leurs plus beaux atours. Les armures des paladins et des champions brillaient de mille feux, même les démons avaient lustrés leurs cornes, ou leurs dents, pour l’occasion. Evidemment l’ambiance au sein du clan Sylap ne s’était pas améliorée depuis la dure annonce qu’avait du faire le paladin. Le fils Sylap faisait bonne figure mais ses yeux brillaient de colère. On ne parle pas de sa propre mère qui était prête à tuer quiconque oserait lui faire une quelconque remarque ; d’ailleurs personne ne s’y aventurât. Seuls les seigneurs Sylap et Osuperneune semblaient de bonne humeur.
En fait, ils avaient fait un tour dans une petite taverne avant de venir et le seigneur Sylap avait habilement mélangé de l’eau-de-feu au lait de chèvre d’Osuperneune. Ce dernier n’y avait vu que du feu, si on peut dire.
_ Houlà il est corsé votre lait dans ce pays ! avait-il remarqué.
_ C’est normal c’est du bio, avait répondu Sylap en le resservant d’une bonne rasade.
_ Du quoi ?
_ Laissez tomber.
Evidemment, maintenant ils avaient du mal à marcher droit mais si aujourd’hui ils n’en profitaient pas alors jamais ils ne le feraient.

Tout le monde était en place pour la cérémonie et tout le monde attendait, avec plus ou moins d’impatience, que la mariée fasse son apparition. Sylap surprit le sourire narquois d’Helkar et fit mine de ne pas le voir. Tout à coup, une musique s’éleva dans la nef et les portes s’ouvrirent. Le seigneur Osuperneune apparut, offrant son coude à sa fille qui portait une magnifique robe avec une longue traine portée par des enfants, le visage couvert d’un voile. Des pétales avaient été jetés dans l’allée qui menait à l’autel. Osuperneune amena donc sa fille à l’autel et la laissa
Le prêtre avait commencé sa litanie et la somnolence gagna Sylap. Un violent coup de coude dans les côtes le ramena à la réalité.
_ Arrêtez de ronfler, c’est presque fini, râla sa femme.
_ Pas trop tôt, maugréa le paladin.
Le prêtre prononça les derniers mots du sacrement et autorisa les mariés à s’embrasser. Le silence tomba sur l’assemblée comme la masse du roi Toric sur un crâne de gobelin. Tout le monde attendait de voir le visage de la mariée. Le jeune époux leva doucement le voile, le visage fermé. Lorsqu’il eut découvert le visage de sa jeune femme, il en resta bouche bée. De longues boucles blondes encadraient un visage d’ange où un sourire lumineux rayonnait. L’assistance ne put retenir des murmures d’admiration. Même les démons et les vampires, pourtant peu sensibles à toute forme de beauté. Sur son banc, Osuperneune rayonnait de gloire et de fierté. Les jeunes mariés s’embrassèrent fougueusement et le prêtre toussa plusieurs fois pour les faire arrêter. Ils se retournèrent ensuite vers l’assemblée qui se leva en criant et applaudissant.
_ Ah mon avis cette petite a tout pris du côté de sa mère, glissa lady Sylap à l’oreille de son mari.

Revenir en haut Aller en bas
 
Une union mémorable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flamboyant de la réunion
» UMPA : Union Marocaine pour la Protection des Animaux
» 2 chiots 4 mois x Border Collie, La Réunion ou Toulouse
» Poissons observés à La Réunion
» [Table de réunion] Table Confront par Anne Boysen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Rats Voraces :: Les chroniques :: MM:HK :: Les chroniques enflammées :: Raamelott-
Sauter vers: