AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les tribulations d'un comte vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helkar
Intendant
Intendant
avatar

Messages : 1619
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 27
Localisation : A la pointe du rat

MessageSujet: Les tribulations d'un comte vampire   Mar 14 Sep 2010, 10:13

A Zuldûr, le 6 août :

En cette paisible journée, je peux enfin débuter les lignes de ce journal. Ces dernières semaines de nombreuses tâches ont requis notre attention. Ces affaires sont toujours en cours, cependant un moment de répits s’est présenté, il m’a donc semblé de bon sens de mettre sur papier les affaires qui m’ont tant occupées.

La première de ces affaires fut de m’installer et de développer ma demeure. Cette étape se révéla plus longue que ce que j’imaginais. J’ai donc dû débarrasser les monstres occupant les mines environnantes, ces mines seront des plus importantes pour le développement futur de la glaciale Zuldûr. J’ai pu remarquer parmi les êtres se battant pour ma cause des soldats qui mériteraient dans les jours à venir ma plus grande intention.

L’un d’eux se prénomme Baladur, il possède de grandes capacités magiques et un talent de tacticien inné pour l’attaque. Il est à ce jour l’une de mes plus grandes fiertés. Il est devenu le héraut de mon royaume. Malheureusement, cet ancien homme est des plus énigmatiques. Il passe son temps à étudier dans la guilde des mages que je lui ai mis à disposition. J’ai d’ailleurs failli me dispenser de lui lorsqu’il a endommagé une partie de ma demeure, en apprenant un sort se nommant « Poing de la colère » à la place d’un « essaim ». Je l’ai donc envoyé aux frontières éliminées les dernières créatures qui vivaient encore à mon insu dans le domaine, cela permettra peut-être de le calmer. Cette être est des plus fanatiques et dévoué à ma noble cause et mérite donc toute ma gratitude, je regrette cependant de ne pas avoir pu recruter une plus charmante créature, car il semble que la magie est ravagée mon cher héraut.

Une fois ces créatures envoyées ad patres, je confiais une autre mission à Baladur. Une des régions à quelques lieux de ma demeure m’intéressait au plus haut point, car elle était connue pour sa grande richesse et la rareté des ressources qu’elle dispose. J’y voyais là l’aube d’une fortune nouvelle… Baladur parti ainsi coloniser cette zone.

Pendant ce temps, je recrutais de plus en plus d’ouvriers afin d’améliorer et d’exploiter les mines de ma région. Cette main d’œuvre se compose essentiellement de zombies et de squelettes, je fais quelques expériences pour savoir lequel des deux est le plus efficace, mais, à vrai dire je me tâte encore, car ces expériences n’ont pas porté leur fruit, il serait peut-être temps de coloniser une ville havreuse afin d’exploiter leurs paysans. Des ateliers d’exploitation ont été mis en place pour optimiser ma production, et des entrepôts pour augmenter mes réserves.
Ces travaux me prennent un temps fou, je dois donc enrôler une autre personne pour s’occuper de ma nouvelle cité, Halzakim la riche. Cette personne se nomme Hauru, je l’ai repéré en me promenant lors d’une nuit sans lune, il avait pour tâche la supervision de la construction d’un atelier d’exploitation, je m’étonnais donc d’une telle activité en pleine nuit. Il travaillait avec ardeur sans compter ses heures, ce qui me satisfit tout particulièrement. J’ai donc décidé le lendemain de le prendre sous mon aile. Après une semaine de formation, je l’ai envoyé épaulé le général Baladur afin de maximiser la production de la cité et d’améliorer le confort du château, car il sera surement mon prochain quartier général.

La deuxième affaire concerne l’alliance que j’ai l’honneur de rejoindre. Des seigneurs puissants la composent, j’ai même eu l’occasion de rencontrer des homologues nécromanciens. Dès mon arrivée, je fus bombardé chef du commerce. C’est un travail éprouvant, je reçois à longueur de journée des messagers m’apportant des rapports de constructions provenant des diverses cités de l’empire du rat. Par ailleurs, je dois me soustraire aux rites plus qu’obscurs de ce seigneur Toric qui consiste à une réunion entre les seigneurs les plus influents de l’empire dans un lieu obscur que nous seuls connaissons, je ne peux donc pas l’écrire ici… Le seigneur Toric en tant que chef de l’alliance est le maître de cérémonie, il la dirige d’une manière quelque peu tribale, je me demande parfois quelles sont les origines de cette homme… Lors de ces réunions, les discussions se portent généralement sur les ambitions de l’alliance et de ses agissements. Il est parfois question de l’activité de ces membres et des punitions qui doivent leur être affligé si nécessaire. Certains des seigneurs présents font preuves d’une imagination et d’une cruauté sans égales. En pensant au sort qui réserve ces malheureux, j’éprouve alors de la pitié. Malgré cela, je n’ai pas à me plaindre, car les rapports du seigneur Sylap, maître dans l’art de l’espionnage, sont des plus rassurants, et les talents de notre ambassadeur Marsakh nous permettent d’agrandir notre territoire sans recourir aux armes. De plus, le seigneur Toric m’apporte toujours quelques uns de ces paysans pour me faire les dents.

La nourriture devient de plus en plus rare et il me faut chasser encore plus loin, au-delà de mes terres. Fort heureusement, le général Baladur m’apporte de quoi me nourrir grâce à ses nombreuses batailles, certaines sont mêmes devenues légendaires et mes ménestrels que j’ai recruté récemment me les content chaque soir au château de Zuldûr.

Un soir, lors d’une de mes chasses, je suis tombé sur un monument des plus étranges, c’était un dolmen à l’abandon, lorsque je suis entré à l’intérieur, je fus emplie d’un flot de connaissance. Il me fallait donc augmenté l’influence de ma demeure pour contrôler ce dolmen.

La troisième et dernière affaire qui me fut confié à ce jour est d’envoyer un de mes conseillers au seigneur Vimaxtor, celui-ci ayant eu quelques difficultés dans ces combats pour libérer ses mines, il m’a été ordonné de mettre à disposition un conseiller pour améliorer les deux domaines de ce seigneur. J’ai donc décidé d’envoyer Garik qui depuis qu’il est devenu l’un de mes semblables s’est révélé d’une grande sagesse et d’une ouverture d’esprit bien supérieur à la mienne. Etant au service d’un seigneur humain, il y a quelque temps, je l’ai donc trouvé tout à fait en mesure de venir en aide au seigneur Vimaxtor.

Le temps me vient à manquer et il me faut me mettre en chasse de nouvelles nourritures. Le seigneur Baladur est parti guerroyer contre un ennemi frontalier et une guerre est en cours à l’heure qu’il est contre les barbares venant du nord de nos terres. En espérant que je puisse bientôt écrire de nouveau sur ce livre.
Seigneur Ziman
Revenir en haut Aller en bas
http://les-rats-voraces.forumactif.org
 
Les tribulations d'un comte vampire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Begonia 'Comte de Miribel' (bambusiforme)
» 60 litres Crabes Geosesarma sp "vampire"
» bégonia corallina ou Comte de Miribel ? ? ?
» Européen noir - FONTAINE LE COMTE - (10-275FF) 13/07/10
» Trouvé Perruche Pennant sur Brie comte robert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Rats Voraces :: Les chroniques :: MM:HK :: Les chroniques enflammées :: Une nouvelle ère-
Sauter vers: