AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 -Raamelot- Premier sang (?!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylap
Seigneur de guerre
Seigneur de guerre
avatar

Messages : 970
Date d'inscription : 14/09/2010

MessageSujet: -Raamelot- Premier sang (?!)   Mer 09 Fév 2011, 13:12

(note : cette histoire est indépendante des épisodes des "Seigneurs des Rats". Ce n'est pas non plus la version officielle de notre histroire, pour ça voir Doudli et Helkar, cependant cette version est certainement beaucoup plus proche de la vérité Very Happy)

Leto approchait, légèrement inquiète, de son seigneur, le puissant démon Muad Dhib. Ce dernier ne pensait qu'à la prochaine offensive que ses troupes allaient lancer contre l'elfe Xamander, un impétueux voisins membre des Last Hopes et qui avait tendance à vouloir entrer de plus en plus sur ses terres. Une erreur qu'il paiera cash à n'en pas douter.
_ Mon seigneur, dit Leto.
_ Qu'y a-t-il ? s'agaça le démon.
_ Des visiteurs pour vous.
_ Des visiteurs ? s'étonna Muad Dhib. Qui ?
_ Des envoyés de l'intendant Helkar.
_ Ah ! Ça y est ça commence, j'espère que c'est pas une invitation pour une de leur cérémonie débile ! Fais les venir qu'on en finisse vite.
Leto s'inclina et sortit rapidement pendant que le démoniaque seigneur ruminait déjà. La guerrière revint peu après, accompagnée d'un nécromancien, un démon et un humain. Un trio des plus étranges. Ce fut le nécromancien qui prit la parole :
_ Merci à toi, grand seigneur, de nous recevoir. Je suis Marsakh, grand ambassadeur des Rats, voici les seigneurs Osuperneune et Sylap.
_ Que voulez-vous ? demanda Muad sans fioritures.
_ Heu, l'intendant Helkar est au courant que vous fomentez une attaque contre votre voisin elfique. Aussi nous a-t-il chargé de vous apporter notre savoir et nos conseils.
_ Vraiment ? Quels conseils pourriez-vous m'apporter ?
_ Oh ben on est vachement forts en tactique, intervint Osuperneune.
_ D'ailleurs on n'a jamais perdu un combat, approuva Sylap.
_ En même temps on ne s'est jamais battu, remarqua Osuperneune.
_ Oui et c'est bien grâce à notre sens inné de la tatctique, conclut Sylap.
_ Nous ne voulons pas nous immiscer dans vos plans, noble seigneur, intervint Marsakh, nous sommes juste venus en qualité de conseillers.
_ J'imagine que si je vous virais ça serait mal vu, demanda Muad en jetant un œil à Leto qui approuva d'un signe de tête.
_ Bon installez vous à un endroit où vous ne gênerez personne, soupira le démon.

Plus tard dans la soirée, le dernier conseil de guerre se tenait dans la salle du trône. Muad, ses conseillers et Leto essayaient de ne pas tenir compte de l'envahissante présence des envoyés de Helkar.
_ Bon, compte tenu des rapports de nos espions, je pense qu'une vingtaine de destriers seront largement suffisants pour ramener à la raison ce crétin d'elfe, annonça Muad.
_ Houla doucement, coupa Osuperneune. Je sais bien que les démons ont tendance à être un peu bourrin mais faut quand même se montrer prudent non ?
_ Prudent ? répéta Muad, incrédule.
_ Oui, attaquer un blaireau dans sa cité c'est autre chose que de bouffer du gremlin dans la forêt, approuva Sylap.
_ En effet, intervint Marsakh, il vous fait tenir compte des défenses de la cité...
_ Il n'y a pas de défenses...
_ Ouais ça c'est ce qu'on croit mais des fois on les voit pas du premier coup d'œil, expliqua Sylap.
_ Et oui, confirma Osuperneune, des fois comme c'est caché on le voit pas et comme on le voit pas ben on le sait pas et comme on le sait pas ben on se fait démonter la tronche.
Osuperneune afficha un éclatant sourire après cette brillante démonstration. Muad, lui, le regardait intensément, interdit.
_ Il n'y a rien de caché dans cette foutue cité je vous dis, insista Muad.
_ Comment vous pouvez en être sûr ? demanda Sylap.
Muad grogna et Leto écarquilla les yeux ; personne n'était assez fou pour contredire son seigneur, jusqu'à ce jour en tout cas. Le démon fit un violent effort pour se calmer. Il serait sans doute mal perçu par les autres seigneurs Rats qu'il étripe ces trois là.
_ Que proposez vous alors ? demanda-t-il.
_ Envoyer plus de troupes, dit Marsakh.
_ Mais y a pas besoin de plus de troupes, répéta Muad.
_ Bah justement, dit Osuperneune en levant les yeux au ciel.
_ Quoi ?
_ Si y a pas besoin de plus de troupes alors mettez en plus. Ça prendra l'ennemi au dépourvu car il s'attend pas à ce vous envoyez plus de troupes. Vous comprenez ?
Le démon soupira et ferma les yeux une minute puis il se tourna vers Leto.
_ Leto, tu conduiras l'attaque, prends une vingtaine de destriers et toutes les troupes que tu pourras réunir et partez sur le champ.
_ Bien mon seigneur, dit la guerrière.

Du haut de la tour, les quatre seigneurs Rats observaient l'armée menée par Leto qui partait en guerre.
_ Bon bé voilà, dit Osuperneune. Là vous avez peut-être une petite chance de gagner. Heureusement qu'on est venu quand même.
Muad les laissa plantés là et dévala les escaliers à toute allure. Une minute plus tard, un hurlement de rage résonna dans la cité entière.

Trois jours plus tard, les troupes de Leto rentraient de leur raid punitif. Le compte-rendu des combats eut lieu dans la salle du trône.
_ C'est une victoire totale mon seigneur, annonça Leto.
_ Bravo, coupa Osuperneune. Je vous l'avais bien dit.
_ Comment s'est déroulé l'attaque ? demanda le démon.
_ Nos destriers piaffaient d'impatience, aussi les avons nous laissé déferler sur la cité les premiers. Le temps de les rattraper, ils avaient décimé l'armée ennemie et mis la ville à sac.
_ Y avait-il des défenses cachées de notre connaissance ? glissa sournoisement Muad.
_ Absolument aucune mon seigneur.
_ Absolument aucune, répéta lentement Muad en regardant les trois émissaires d'un œil incandescent.
_ Ouais un coup de bol, relativisa Osuperneune.
_ J'imagine Messires que plus rien ne vous retient en ma cité à présent, demanda poliment Muad.
_ En effet, approuva Marsakh, bravo pour cette belle victoire, je ferai un compte-rendu détaillé à Helkar. Il faut maintenant que j'aille superviser la défense du siège que j'ai posé.
_ On va t'aider, annonça Sylap.
_ Voilà faites donc ça, éluda Muad.
Les trois seigneurs rats s'inclinèrent et quittèrent la salle. Au moment de passer la porte, Osuperneune marcha sur sa cape et trébucha. En voulant se rattraper, il agrippa la lance d'un garde en faction qu'il fit tomber.
_ Aïe, je me suis coupé, avisa-t-il les larmes aux yeux. Je saigne !

Lorsque les trois émissaires eurent quittés la cité, Muad Dhib convoqua un messager.
_ Va jusqu'en la demeure de Helkar et dit lui bien que s'il me renvoie des tocards pareil à l'avenir alors je viendrai en personne lui ouvrir le ventre et disperser ses entrailles aux quatre coins de cet empire...


Revenir en haut Aller en bas
 
-Raamelot- Premier sang (?!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chien-loup tchécoslovaque : premier sang Z Orel Ochrana
» Du sang sur la coquille d'oeuf???
» demarrage difficile avec mon premier python royal
» mon premier stage
» REUSSIR SON PREMIER AQUARIUM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Rats Voraces :: Les chroniques :: MM:HK :: Le chant des rats :: Raamelott :: Les aventures des rats-
Sauter vers: